11/02/2003

Envie que prenne fin cette journée sans faim...

Mon amie,

Tout ce que tu as détruit...
Sur le trottoir, t'u t'enfuis,
Tu m'ennuies...

Les humains sont petits...
Quel impossible pari !

Mon amie,
Où es-tu mon amie ?
J'avais pourtant envie

Prophétie...
Quel con a dit ceci :
"Que 20 ans c'est la belle vie ?"
Des conneries !

[...]

Mon amie,
Où es-tu mon amie ?
Tes envies sans moi...
Seule avec ma TV,
Miel et pornographie...

Tu m'as tout donné, tout m'a tout repris,
Tu m'as laissée là toute meurtrie...
Tu m'as donné, tu m'as tout repris
Est-ce qu'entre nous tout était permis ?

Mon amie,
Ce que tu as détruit,
Sur ce trottoir tu m'as fuie...

Je souris,
Car j'ai pitié aussi...
Dieu te pardonne,
Dieu te pardonne aussi...

Où es-tu mon amie ?
[...]
Mais tu n'as rien compris !...
[...]

23:52 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.