14/02/2003

Juste: merci les filles...

Parce que ...

- Pourquoi écartons-nous sciemment, si habilement, le thème de la masturbation féminine ? S'agirait-il d'un sujet plus honteux, plus tabou que celui de la masturbation masculine ? Le cas échéant, pourquoi ?

- Pourquoi, lorsque d'aventure elles acceptent d'en parler, les femmes se confient-elles en l'occurrence plus volontiers à un homme, a posteriori s'il est homo. ?

- Pourquoi une femme craint-elle plus souvent d'être jugée (le mot est prononcé !) par une autre femme que par un homme ?

Ce soir, M° Abesses

Ruelles non encore foulées par 3 femmes.
Attablées, elles partagent ce que la société conformiste semble bannir...
Les sourires timides laissent naturellement place aux éclats de rire : trois personnalités convergent simplement l'une vers l'autre.
Confessions intimes, si intimes...

Cette riche soirée achevée, le souvenir de leurs confidences fugitives, inattendues et rassurantes, est-il inexorablement condamné à s'estomper pour ne finalement plus laisser de place qu'à la gène, à la honte, au tabou ?

Sont-elles alors tenues d'accepter d'endosser à nouveau le costume du personnage du nom de Convenable ? La vie ne serait-elle donc que comédie, farce, masquarade ?

Pourquoi enfin l'authenticité est-elle systématiquement taxée de marginalité ?

01:37 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.