19/04/2003

Du sur-mesure...

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prenez ma bonne humeur,
Tout ce qui, à vos yeux, a de la valeur,
Et dont je n'ai plus rien à faire:
Quitte à tout prendre, n'oubliez pas:
Le shit planqué sous l'étagère...

Je peux donner mon corps à la science,
S'il y a quelque chose à prélever,
Et que ça vous donne bonne conscience...
Mais vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser !

Je peux vider mes poches sur la table,
Ca fait longtemps qu'elles sont trouées...
Baisser mon froc, j'en suis capable,
Mais vous n'aurez pas:
Ma liberté de penser !

Quitte à tout prendre et tout solder,
Pour que vos petites affaires s'arrangent,
Je prends juste mon pyjama rayé,
Et je vous fais cadeau des oranges !

Vous pouvez même bien tout garder,
J'emporterai rien en enfer !
Quitte à tout prendre, je préfère y aller,
Si le paradis vous est offert !

Je peux bien vendre mon âme au diable,
Avec lui on peut s'arranger,
Puisque ici tout est négociable...
Mais vous n'aurez pas,
Non vous n'aurez pas:
Ma liberté de penser !
-----

Jusqu'à présent, ses textes ne me laissaient pas indifférente mais je ne m'y retrouvais pas
forcément... Mais ces paroles là: "ça, c'est vraiment (m)oi... ça sent, ça se sent que c'est (m)oi !"

De l'art de sembler, paraître différente = simplement l'être, différente...
Think different - To be or not to be (different)
Pourriez demander à la terre d'arrêter de tourner, sviou plaît ? Je voudrais bien descendre...


23:40 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.