19/05/2003

(Agréable) soirée entre amis


Comme j'ai eu l'occasion de le lui confier ce soir, il m'arrive parfois (fréquemment ?) d'avoir la sensation d'être différente, décalée, en marge.
En marge d'eux, en marge de vous...
Je ne souhaite pourtant (et pour rien au monde) être différente de celle que je suis aujourd'hui.
Aucune envie d'être dans la peau d'une autre, ni de ressembler à qui que ce soit < S'il il y a toutefois moyen de négocier une taille supplémentaire de bonnet, je ne dis pas non... ;-) >
Mais de ce sentiment, naît ma sensation -pesante- de solitude, parfois...
Non que je n'aie pas d'amis: j'en ai au contraire quelques uns de formidables, des personnes littéralement exceptionnelles, que j'aime...
Je me sens cependant parfois si tristement seule, si solitairement triste...
Dans ces instants là, j'essaie de ne pas trop solliciter mes amis et ce, afin de ne pas leur être (trop) pesante.

Mais peut-être devrais-je le leur dire, tenter de leur faire part de ce douloureux sentiment de solitude, de tristesse ?
Mais... en suis-je simplement capable ?
----------

Un grand merci à Julie de m'avoir communiqué le lien vers son site dédié à Frédéric Andrau !
Touchée...
Revoir Frédéric sur scène, après l'avoir découvert dans La nuit du thermomètre aux côtés d'Emma de Caunes.

23:30 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.