19/05/2003

Le lundi sans soleil

 
ça ira comme un lundi
>P’tits plaisirs <
Je m’enroule en boule dans mon lit
>P’tits plaisirs <

La pluie tape sur les carreaux
Et toi, t’es déjà dans le métro !

Tiens, voilà une miette, au milieu de mes draps !
Je voudrais que tu t’inquiètes un peu pour moi
Car moi, je suis très malade:
C’est une boutade !
Je mets mes jambes en diagonales:
Femme fatale !

C’est mes p’tits plaisirs
Qui me réconcilient avec la vie
Pendant ce temps, sans moi:
Le monde tourne, tourne
Pendant ce temps, sans moi:
Le monde tourne droit !

Je m’étire comme un chat noir
>P’tits plaisirs <
Je ne me lèverai que ce soir
>P’tits plaisirs <

Doucement, la radio m’endort
Et toi, à quelle heure tu sors ?
Je ne réponds pas au téléphone,
Faudra que tu me pardonnes
Comme ça, je verrais si tu m’aimes
Même quand j’ai la flemme !

La guerre se fera sans moi aujourd’hui !
Demain matin, on verra:
C’est mardi !
Pendant ce temps, sans moi:
Le monde tourne, tourne
Pendant ce temps, sans moi:
Le monde tourne droit !

C’est que des petits plaisirs:
Je m’étire comme un chat noir,
Je m’enroule en boule dans mon lit,
Je ne me lèverai que ce soir...

C’est des p’tits plaisirs
Qui me réconcilient avec l’envie
C’est mes p’tits plaisirs
Qui me réconcilient avec la vie

01:32 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.