30/05/2003

...prends simplement garde à ne pas rêver ta vie

 
Deux journées au cours desquelles l'inquiétude a fait place à la quiétude, viennent de s'écouler.
Rien à voir avec le fait que le beau temps me rend heureuse: ça doit y contribuer mais je ne suis pas - consciemment tout au moins ;-), de celles dont l'humeur varie avec le temps. D'autant que je souffre de la chaleur !
Comment ça, je ne suis jamais contente ? Mais eueuhhh...

Je fais du tri (pas dans mes armoires...), je classe (pas mes factures...), je referme certaines portes (ce qui est fait, était écrit: c'est la vie...), j'en ouvre d'autres (ce qui est dit, doit être fait...), j'apprends à oublier le passé, à apprécier mon présent (j'ai fini par acquérir durablement le sentiment de l'éphémère...), je me plais à appréhender le futur.

Vis tes rêves p'tite mulb...

22:33 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.