09/06/2003

Bonne humeur et baume au coeur


Je crois que je fonctionne ainsi: je suis là, à l'écoute de ceux que j'aime, sans demi mesure.
Ce que je me plais à attendre en retour (façon de parler qu'elle est même pas belle !) consiste en quelques pincées de leur temps aromatisées à l'honnêteté et à l'authenticité.

C'est lorsque ces aromates viennent à manquer que le bas blaisse.
Pire, le bas blesse !
La situation ne fait qu'empirer quand Schmol (peut-on rêver plus beau pseudo, hein ?) ne me donne plus l'ombre de la queue d'un taon... Oups... je voulais dire l'ombre de la queue d'une once de son temps ! Sans parler du reste...

Je n'ai finalement plus les ingrédients nécessaires pour faire le plat du jour, le mien ;-)
A ultime déception, abandon.
Rapide conclusion: plus de concessions et ce, sans contrition !!

Et pourtant...:
Des lendemains qui chantent
Malgré la pluie battante.
Sans procès d'intention,
Etre heureux pour de bon.
De retour à la norme
Dans le fond et la forme
Des lendemains qui dansent
Sans accroc, ni offense

Bref: cf. titre de ce post...
;-)

21:01 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.