22/07/2003

Sans titre


Rythme lent des battements d'un coeur.
Le drap blanc enveloppe de sa froideur,
la nudité d'un corps qui se meurt.


Que d'elle s'extipe la douleur,
que cette âme en pleurs devienne, à jamais, fleur !


La vie prend toute son ampleur
dès lors que la mort nous emporte vers l'Ailleurs.

22:07 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Heu ca aussi... c'est de greg ? :-)

Écrit par : PaKaL | 23/07/2003

Life's high... Un certain John disait :

Verse, Fame, and Beauty are intense indeed,
But Death intenser - Death is Life's high meed.

C'était en 1819. Ca reste un hameçon dans ma machoire...

Bises

Écrit par : Pluce | 24/07/2003

Les commentaires sont fermés.