06/09/2003

Sans commentaire


J'avais décidé d'avancer et d'oublier les désagréments liés à notre collaboration passée.
Déçue par lui professionnellement, j'ai en effet choisi de me laisser la possibilité de le découvrir humainement. Or, il s'avère qu'une fois de plus, j'ai perdu mon temps.
 
Pour illustrer cette sentance, je pourrais vous compter là comment, hier, il a délibérément nui à M., par simple antipathie à son égard. Je mettrais alors tout mon coeur dans la rédaction du post et je vous démontrerais par A + B, combien ce type est décevant.
Mais je me rends compte que je viens tout juste de le faire.
 
Elle a bien raison la petite: point ne sert de dépenser quelque énergie en pensant plus à lui ! "Le Ciel le lui rendra, t'inquiète !", a-t-elle argumenté.
 
Si Dieu existe, il est fort probable qu'il ne lui rende rien du tout: Le Tout Puissant n'est en effet, dit-on, pas vindicatif. Je pense par contre très sincèrement et de tout mon coeur, qu'une autre porte est sur le point de s'ouvrir pour M.
 
Stay tuned....

22:35 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.