26/10/2003

Si le terme pouvait se résumer... Mais non !

 

Quelques heures de liberté me sont accordées, vendredi. Je m'invente une soirée DVD: Dragon Rouge, Le silence des agneaux, Hannibal.

 

Alors que j’ingurgite bruyamment un paquet de Chips King Size, je bloque sur cette phrase prononcée par Lecter à Graham :

« …, vous êtes eidétique. Comme un artiste doué d'imagination, vous êtes en mesure de capter les troubles émotifs de vos semblables: qu'ils vous répugnent, qu'ils vous effraient, ou non... Un don inquiétant oserais-je penser ».

 

Une soirée Trilogie à quelques bémols près: j'ai prêté Hannibal à je ne sais plus qui et m'endors finalement devant le 2ème volet de la goûteuse saga Hopkins. Quelques heures de liberté qui m’ont emmenée jusqu'à l'orée de la nuit…

 

Depuis, je savoure chaque nouvelle définition qu’il m’est donné de trouver sur la Toile à propos de ce fameux terme: « eidétique ». Un terme plus que jamais en phase avec une vie intérieure en pleine ébullition… YEP !


19:57 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ciao Coucou Mulb, y avait longtemps Franchement Red Dragon, c'est pas très bon et Hannibal, peux pas juger, je l'ai vu à Udine, en italien et dans une copie granuleuse.

Écrit par : serge aldagor | 29/10/2003

dragon rouge hello
tout comme toi j'ai longuement songé a cette phrase et suis faciné par ce mot.... j'ai mis trés longtemps a comprendre et grace a toi j'ai trouvé je te remerci de cet enrichissement

Écrit par : karine | 06/04/2004

Les commentaires sont fermés.