03/11/2003

Va savoir...


« Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire le surlendemain »

 

Pas mieux, Oscar** ! Mais tu veux que je te dise ? ça ne me plaît guère de n’avoir d’autre choix que celui de remettre à plus tard, toujours plus tard…

Un jour, peut-être ?...

 

[** Wilde]


22:07 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.