05/11/2003

Le temps s'enfuit vers l'horizon...


Délicieuse mise en mots par Baudelaire d'une course effrénée après le temps que j'expérimente douloureusement ces derniers temps... http://perte-de-temps.com/lhorloge.htm -- Mise en mots sublimée par le graphisme de Julie Potvin.

Une course effrénée après le temps que nous semblons avoir en commun, lui et moi, actuellement. Une course dans la même direction qui nous rassemble parfois - ce soir par exemple, l'espace de quelques fugitives minutes...

 

Le plaisir vaporeux a fui vers l'horizon, ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse. Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'OR...



23:17 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.