17/12/2003

...


Quand j'avais cinq ans, je m'ai tuée.

J'attendais Popeye qui passe après le Journal. [...] Mais le Journal voulait pas s'arrêter.

Mon papa il le regardait. Moi j'avais mis les mains sur les oreilles pasque le Journal ça me fait peur.

Ça me plaît pas comme télévision. Y a les Russes qui vont nous enterrer. [...]

Un monsieur du Journal est venu. Il avait quelque chose dans sa main, une poupée, et il l'a levée en l'air. (Ça se voyait bien que c'était pas une vraie personne à cause des coutures). J'ai enlevé mes mains.

- Ce que je vous montre là, il a dit le monsieur, c'était le jouet préféré d'une petite fille. Et ce soir, à cause d'un accident stupide, cette petite fille est morte.

Je suis montée dans ma chambre en courant.

J'ai sauté sur mon lit.

Je m'ai enfoncé la figure dans mon oreiller et je l'ai appuyée fort, fort, très fort jusqu'à ce que j'entende plus rien du tout. J'ai arrêté de respirer.

Et puis mon papa est venu et il a enlevé l'oreiller et il a mis sa main sur moi et il a dit mon nom. Je pleurais. Il s'est penché et il a passé ses mains sous moi et il m'a soulevée. [...] Il est très fort.

Il m'a dit tout doucement:

- Là, là, [...] tout va bien, pleure pas.

- Je pleure pas, j'ai dit [...]

Mais je pleurais. Alors mon papa m'a dit que tous les jours il y a des gens qui deviennent morts et que personne sait pourquoi. C'est comme ça, c'est les règles. Et puis, il est redescendu.

Je suis resté assise sur mon lit très longtemps. Assise, comme ça, longtemps, longtemps. J'avais quelque chose de cassé à l'intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m'ai couchée par terre. J'ai tendu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l'ai appuyé contre ma tête. Et puis j'ai fait poum avec mon pouce et je m'ai tuée.


22:16 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.