24/01/2004

Une âme sensible est un fatal présent du Ciel

 

Je ne le connais pour ainsi dire pas et je lui ai déjà pourtant découvert une immense qualité, une des plus belles à mon sens: la sensibilité.

 

Semblant comme crouler sous le poids de cette incroyable qualité, il vit sa sensibilité à fleur de peau comme un lourd fardeau et s’efforce de lutter contre ce qui fait aujourd’hui douloureusement saigner son cœur.

J’avais comme l’impression de voir ses blessures lorsqu’il m’en expliquait les effets douloureux et sournois. L’impression d’avoir été écorchée de la même façon…

 

Ces hommes qui passent pour être durs sont en réalité beaucoup plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité extravertie et expansive. Ils s’efforcent simplement de paraître durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les fait souffrir. Loin de moi l’idée de les blâmer ! Il est en effet aujourd’hui tant de gens qui méprisent les être doués d’une sensibilité trop palpable…

Peut-être les gens s’évertuent-ils à mépriser la sensibilité de l’être, afin de tenter de réduire à néant la source de son génie ?

Ils font le choix de se taire, de ne pas entrer trop spontanément en communication avec cet éteignoir de tout enthousiasme et de toute sensibilité: les Autres.

Les Autres se méprennent très trop ? souvent et confondent, au gré du vent: sentiment et sentimentalisme, sentimentalité et sensibilité, sensibilité et sensiblerie.

 

Rester attentif. Oser s’approcher et tendre l’oreille. Ecouter. Des maux, de l’ombre d’impalpables ténèbres, on entend parfois résonner la passion...


12:18 Écrit par mulbante | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Nous voila... Et pas mal ton ptit blog...BRAVO!!!Si ta un ptit bout de tps vien voir le notre jcroi bien kil te plaira...Aller on t'atend ac impatience et surtout n'hésite pas à y laisser des ptits comentaires GROS BISOUS

Écrit par : les droles de dames | 26/01/2004

Les commentaires sont fermés.